Menu
Mardi 4 Septembre 2018

Tour de l'Ile Pédestre : A vos baskets Messieurs et Dames...


Le Tour de l'Ile Pédestre revient sur le devant de la scène sportive les 22 et 23 septembre prochain, avec au programme une distance de 228 km à parcourir par équipe de 10 relayeurs et 2 remplaçants. Et ce à l'initiative de l'Union Départementale des Sapeurs Pompiers de la Réunion, avec le concours du SDIS et de la Ligue Réunionnaise d'Athlétisme.




Conférence de presse avec Jean-Louis Prianon, (au centre) de la LRA, entouré de Yasmine Auber, Eric Dalevan (directeur de course), Josselin Myrtho (Président) et Jean-Yves Chinjoie ( communication) de l’Union Départementale des Sapeurs Pompiers
Conférence de presse avec Jean-Louis Prianon, (au centre) de la LRA, entouré de Yasmine Auber, Eric Dalevan (directeur de course), Josselin Myrtho (Président) et Jean-Yves Chinjoie ( communication) de l’Union Départementale des Sapeurs Pompiers

Le premier Tour de l'Ile  par équipe s'était déroulé en 1975. Dans les années 80 les Fazsoi prenait l'affaire en main. A cette époque l'épreuve était considérée comme la plus grande manifestation sportive de La Réunion, de par sa popularité (traversée de toutes les communes littorales) de l'implication de pratiquement tous les clubs auxquels venaient se joindre les associations. «Dans ces années là on ne connaissait pas encore les courses de montagne, et la grande majorité des coureurs à pied étaient des routiers ou des pistards...On garde plein de beaux souvenirs de cette époque », raconte un brin nostalgique Michel Bègue de la Plaine des Palmistes. La Ligue de la Réunion a repris le flambeau en 2005 et en 2006. Puis plus rien pour cause de manque de moyens en logistique.

 

2018 marque ainsi le retour d'une course qui partira de la Possession le samedi 22 septembre. Dans le sens inverse d'une aiguille d'une montre, les 50 équipes attendues regagneront Saint-Leu (Lieu-dit parapente) puis l'Etang-Salé, ensuite Saint-Philippe pour la première journée. Le lendemain il s'agira de relier Saint-Philippe et Saint-Denis, pour une arrivée au Barachois. A ce sujet on précisera que le dernier relayeur de chaque équipe sera accompagné par Raymond Tangatchy et Marlène Chane See Chu, qui ont accepté d'être les parrain et marraine du Tour.

 

Le partage de la route est essentiel

 

« Nous souhaitons bien entendu réussir cette course, afin de la pérenniser avec des innovations dés l'année prochaine. C'est un rendez-vous qui était très prisé par la population Réunionnaise et nous le voulons festif et ouvert au plus grand nombre. Un vrai  challenge pour l'UDSP et l'équipe de bénévoles qui seront mobilisés durant ces deux jours », souligne Jean-Yves Chinjoie, responsable de la communication au SDIS. Le président de l'UDSP Josselin Myrtho s'est entouré également de Yasmine Auber et de Eric Dalevan, membres de cette même association, et de Jean-Louis Prianon (LRA) pour présenter la déroulement de la manifestation. Ce dernier de mettre l'accent sur le fait que la sécurité routière sera primordiale : «Le partage de la route est essentiel pour la réussite de la course, les participants devront respecter le code de la route. Les véhicules surchargés de supporters par exemple, seront strictement interdits ».

 

Afin d'encourager les clubs et les associations, un tarif dégressif est mis en place pour les inscriptions. Celles-ci sont d'ores et déjà prises sur le site de sportpro.re où on peut d'ailleurs s'informer sur les différents parcours et des conditions générales du Tour.

 

Roland Chane

 

 


Jocelyn Delblond courait pieds nus à l’époque des Tour de l’Ile des années 80
Jocelyn Delblond courait pieds nus à l’époque des Tour de l’Ile des années 80

Eric Delavan a également participé aux anciens Tour de l’Ile, mais en cette année 2018, il sera Directeur de Course
Eric Delavan a également participé aux anciens Tour de l’Ile, mais en cette année 2018, il sera Directeur de Course

René-Paul Léocadie sera l’un des piliers d’un équipe du SDIS annoncée performante
René-Paul Léocadie sera l’un des piliers d’un équipe du SDIS annoncée performante

la MJC Plaine des Palmistes a marqué le Tour de l’Ile Pédestre « lontan »
la MJC Plaine des Palmistes a marqué le Tour de l’Ile Pédestre « lontan »

Aidée Sermande évoluera vraisemblablement au sein de l’équipe des pompiers
Aidée Sermande évoluera vraisemblablement au sein de l’équipe des pompiers

Une arrivée festive et populaire, avec l’équipe de Mogalia Autos.
Une arrivée festive et populaire, avec l’équipe de Mogalia Autos.

Michel Bègue (au centre) est devenu pompier, mais ne courra pas le Tour 2018. « J’accompagne l’équipe de la Plaine des Palmistes » nous at-il précisé.
Michel Bègue (au centre) est devenu pompier, mais ne courra pas le Tour 2018. « J’accompagne l’équipe de la Plaine des Palmistes » nous at-il précisé.

Raymond Tangatchy et Marlène Chane See Chu parrain et marraine du Tour


Ils ont ce point commun d’être considérés comme les pionniers du marathon à la Réunion. Lui a commencé bien avant elle, en I966 notamment, avec ce fameux tour de l’île à pied en individuel. Raymond Tangatchy que la Réunion connaît comme le coureur aux pieds nus n’est plus à présenter…Plusieurs fois champions de la Réunion, médaillé d’or des premiers Jeux des Iles, l’athlète de Saint-Louis a pendant longtemps dominé la course sur route à la Réunion. Il a porté haut les couleurs de Saint-Louis, aux côtés de ses dalons de l’époque: Maximin Plessis, Bador , pour ne citer qu’eux. « Pour être en forme, mon té mange patates avec manioc et mi prenait aussi des fortifiants », avait-il confié dans une de ses interviews. Son talent et sa gentillesse étaient unanimement appréciés, sa popularité ne faisait que grandir à chacune de ses apparitions. Lorsque les organisateurs lui ont proposé d’être parrain du Tour, il a dit oui, sans détour. Comme Marlène Chine See Chu, l’ancienne athlète de la Plaine des Palmistes aujourd’hui présidente du Club de la Plaine des Cafres et toujours compétitive chez les Masters 3. Elle a été championne de la Réunion de marathon pendant une décennie (années 80), et médaillée d’argent aux Jeux des Iles de Madagascar en 1990. L’un et l’autre ont participé à plusieurs reprises (et parfois ensemble) à des championnats de France, avec de temps à autre le policier Jean-Louis Prianon comme guide à Paris.  

Les participants auront l’occasion de rencontrer ces deux sympathiques coureurs à pied sur le Tour, de l’Ile Pédestre 2018, notamment à l’arrivée au Barachois.

 






 

Pierre A